Plus de la moitié des entreprises de transport et de logistique utilisent toujours papier et crayon pour manager leur supply chain

23/12/2019 0 Commentaires

À l'ère de la Blockchain, l'Internet 3.0 le plus sûr jamais créé, il est difficile de croire les réalités logistiques. Une étude du magazine Business Insider Intelligence révèle en effet que plus de la moitié des professionnels du transport et de la logistique utilisent toujours papier et stylo pour gérer leur chaîne d'approvisionnement. 

La blockchain est apparemment explorée par les équipes d'innovation au sein de tous les types d'industrie. Cela comprend le secteur de la logistique, qui, malgré une trajectoire ascendante impressionnante - le marché devrait atteindre 15,5 milliards de dollars d'ici 2023, contre 8,1 milliards de dollars en 2015 - regorge d'inefficacités que la technologie du registre distribué (DLT) est potentiellement bien adaptée réparer.

En conséquence, le DLT est devenu l'une des opportunités d'investissement les plus attractives pour les entreprises du secteur logistique. En fait, le marché de la technologie blockchain dans la gestion de la chaîne d'approvisionnement devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 49%, passant de 41 millions de dollars en 2017 à 667 millions de dollars en 2024, selon Zion Market Research.
Cela conduit certaines des plus grandes entreprises de l‘industrie logistique à explorer la technologie blockchain et ses différentes utilisations. Par exemple en 2017, un groupe composé de spécialistes du transport, de l’informatique et de la supply chain ont créé le groupe Blockchain in Transport Alliance (BiTA) afin de créer un forum pour le développement des standards de la blockchain et des programmes d’éducation pour l’industrie du fret. BiTA compte aujourd’hui plus de 450 membres, dont des acteurs majeurs tels que UPS, FedEx, SAP, Google, Cisco, et Daimler.

Cependant, il reste des obstacles majeurs à surmonter avant que la technologie ne devienne courante. De nombreuses entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME), ne savent toujours pas ce qu'est la blockchain, comment elle fonctionne ou encore quels sont les avantages de la technologie.
Dans ce rapport, Business Insider Intelligence explore comment la blockchain peut apporter de la valeur à l'industrie mondiale de la logistique. Il décompose ainsi certaines des inefficacités du secteur de la logistique qui poussent les entreprises à explorer la blockchain et à expliquer comment la technologie peut être utilisée pour résoudre ces problèmes. De plus, il examine certains cas d'utilisation spécifiques tout au long de la chaîne d'approvisionnement et identifie certains des obstacles à son adoption par les entreprises. Et enfin, il examine ce qui doit se produire dans le secteur de la logistique pour que la blockchain soit déployée à grande échelle.
Les entreprises mentionnées dans ce rapport sont : BiTA, FedEx, IBM, Maersk, Modum, SAP, Volt Technology, and Walmart.

Quelques éléments clés du rapport :
 
  • L'industrie de la logistique souffre d'un certain nombre d'inefficacités causées par des processus obsolètes que la blockchain pourrait résoudre. Certains des problèmes qui persistent comprennent un manque de transparence causé par des systèmes cloisonnés et disparates, des coûts élevés en raison de processus lents et manuels et des difficultés liées au temps nécessaire pour créer et clôturer un contrat.
 
  • Les entreprises qui déploient des solutions basées sur la blockchain sont susceptibles d'obtenir une expérience plus rationalisée grâce à un besoin réduit d'intermédiaires, de meilleures capacités de planification grâce à une meilleure visibilité et des coûts réduits grâce à la numérisation de la documentation.
 
  • Les grandes entreprises allouent des ressources au développement d'une plateforme viable basée sur la blockchain. Bien que peu de solutions aient été entièrement développées, des sociétés telles qu'IBM et Maersk, ainsi que les grands détaillants Walmart et FedEx, progressent considérablement dans la commercialisation de leurs solutions de blockchain.
 
  • Cependant, l'utilisation de la technologie en est encore à ses balbutiements dans l'industrie de la logistique. Les entreprises sont encore confuses quant aux avantages potentiels de la technologie - seulement 11% des répondants à une enquête annuelle de l'ICM sur l'industrie pensent avoir une connaissance pratique de la blockchain.
 
  • Des études de cas spécifiques à l'industrie montreront aux entreprises qui explorent la technologie comment passer des tests au déploiement complet. Ces entreprises prestigieuses, qui comptent parmi les plus grandes et les plus influentes au monde, pourront également contribuer à l'élaboration d'une norme mondiale pour l'utilisation de la blockchain et contribuer à l'élaboration d'une nouvelle législation.
 
  • Le rapport dimensionne le marché potentiel de la blockchain dans la gestion de la chaîne d'approvisionnement, et explique comment la technologie blockchain peut être utilisée pour améliorer les inefficacités qui ont longtemps pesé sur l'industrie de la logistique. Il détaille également comment des entreprises spécifiques testent la technologie de la chaîne de blocs pour améliorer certaines parties de la chaîne d'approvisionnement, y compris les expéditions de fret et la livraison du dernier kilomètre.​ Les obstacles potentiels qui entraveront l'adoption de la blockchain dans la logistique et comment ces obstacles peuvent être surmontés y sont abordés. Enfin, le rapport identifie ce qui devra probablement se produire ensuite pour que l'adoption massive de la blockchain se produise.
Photo : @helloquence

Laisser un commentaire

Rechercher

Usamos cookies para optimizar nuestro sitio web y nuestros servicios. Aceptar Rechazar Más información